Nouveau Départ

Quand le virus du voyage a été inoculé, il est difficile à soigner, c’est comme le paludisme, il est là tapis, il dort…..Et un jour, on repart.

C’est de nouveau le départ pour nous, dans quinze jours plus exactement. On a décidé ça il y a quelques mois, la maison a été vendue, nous n’avions pas réintégré notre maison au retour du premier voyage, elle était louée et, nous nous étions installés dans le village des parents d’Olivier à la suite du pépin cardiaque de son père.

Notre locataire ayant pris la maison pour un chenil, nous avons passé 6 mois à tout retaper du toit au garage, donc plus l’envie de relouer.

Eliot et Lily passants respectivement en 6ème et 2de, c’est une année plus facile pour partir, pas d’examen. Mais ce n’est pas pour autant que l’année va être simple, Olivier construit une maison bois/paille/terre sur un principe novateur tout à lui, il a pré-monté les éléments en atelier au printemps et les a assemblé au mois d’août. A quinze jours de  partir, elle est hors d’eau et hors d’air et il fini le bardage d’ici quelques jours…

Lily et Eliot font donc école le matin, nous faisons les cartons l’après-midi entre 2 vaccins, la demande des passeports périmés juste 3 semaines avant de partir ( ça fait juste 6 mois que je regardais régulièrement), l’achat du nécessaire chez Spélémat etc..

Direction l’Asie!!

J’ai démissionné au début de l’été, nous avions prévu un départ pour le Botswana à l’automne pour le boulot d’Olivier, l’Asie ensuite.

Mais à la vitesse où ça avance, nous allons donc commencer pas le continent que nous n’avions pas exploré l’Asie.

-Nous faisons un stop de 3 jours à Istanbul début novembre, puis direction Bangkok . Nous passerons approximativement un mois en Thaïlande, puis Laos, Cambodge, Vietnam….Au gré du vent.

Autant vous dire que le programme c’est : Pas de programme !!

Au moment où j’écris ces lignes, nous n’avons pas réservé la moindre guesthouse.  Nous vous invitons d’ailleurs, à nous communiquer vos bons plans et encore mieux l’adresse de la famille que vous auriez ici ou là.

Alors venez voyager avec nous !!

 

21- Notre projet Doudous, notre projet tout doux

Nous avons collecté environ 70kg de peluches (~500) auprès de nos amis, voisins et collégiens de Poncin grâce à Sandra, une de leurs professeurs.

Lors de notre départ nous avons emporté un sac d’environ 50 doudous, et en avons envoyé autant directement en Argentine grâce à un don d’une amie qui a payé l’envoi.

 

N’ayant pas réussi à prendre de contact avec les associations locales avant notre départ, celle-ci préférant peut-être des dons d’argent… nous avons pris la route avec le camping-car en casant t’en bien que mal nos locataires supplémentaires, pensant que les rencontres favoriseraient les dons.

 

Cela a été le cas, notre tout premier Doudou a été donné à un petit garçon d’environ 2 ans, ses parents faisait du stop au bord de la route pour aller camper à Punta Choros (Chili), en bord de côte pour fuir la pollution de la ville. Ce petit garçon nous a gratifié d’un large sourire lorsqu’il a vu la peluche 🙂 …. pas de photo de ce petit, nous n’avons pas eu le réflexe les premiers temps…

 

En arrivant en Bolivie nous savions que les peluches emportées prendraient tout leur sens ❤

Lors de notre périple pour atteindre le Salar d’Uyuni, nous nous sommes arrêtés dans le petit village d ‘Aguaquiza où une quinzaine d’enfants de 4 à 12 ans étaient scolarisés dans l’unique école du village. Olivier aura professé son premier cours d’anglais au milieu d’une joyeuse classe d’enfants et accessoirement d’un chien et d’un chat.

Nous avons alors donné une peluche à chaque enfant pour leur plus grande joie ! 🙂

photo post doudous

Nous aurions aimé rester en contact avec l’école, mais il n’y a semble-t-il ni courrier, ni internet, et le premier téléphone est à 6 km du village…

Nous essayerons d’ envoyer les photos faites sur place ainsi qu’une lettre lorsque nous serons posés à la Réunion.

 

Aux thermes de Calerias, nous faisons la rencontre du responsable des thermes qui nous indique un bâtiment au loin où environ 25 enfants des villages environnants descendent pour aller à l’école.

Ce jour étant férié, c’est à lui que nous remettons les Doudous ainsi que l’adresse de notre blog au cas où…tout en sachant qu’ici non plus il n’y pas de courrier ni internet.

 

Puis cette rencontre dans une rue de Puna… 🙂
20150411_Puna doudoud

 

 

 

 

Ecole de Tomatas

photo post doudous2

 

 

Nous sommes arrivés un soir dans le village de Tomatas, nous avons bivouaqué juste devant l’école et étions aux premières loges pour voir les enfants entrer en classe le lendemain matin.

Ce village compte une école de 3 classes avec 3 professeurs pour 35 élèves de 5 à 12 ans.

Nous partageons une matinée un peu spéciale, puisque l’on fête « El dia del Nino », Lily et Eliot participent studieusement au concours de dessins sur le thème de la campagne et la culture environnante.

 

photo post doudous3

 

En milieu de matinée un petit déjeuner est offert aux enfants, nous y sommes invités.

Il est financé en partie par le fond mondial contre la faim et par la mairie.

Il est composé d’un verre de lait et d’une brioche et est préparé à l’école, tout comme le repas de midi par une des mamans du village (elles se relayent), le pain y est cuit sur place dans un four en terre.

 

photo post doudous1

 

En fin de matinée la distribution de Doudous par Lily et Eliot a été une grande source de joie, il suffit de voir les visages sur les photos ! 🙂

Toujours pas d’internet ni de courrier mais un des professeurs nous a donné l’adresse du « rectorat » local…
photo post doudous4

 

 

 

 

 

Rencontre avec un petit garçon de 8 ans, Oliver, qui passe sa journée au bord de la route pour vendre les fromages de chèvre faits par sa famille. 🙂

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, à Salta (nord de l’Argentine) nous participons grâce à SOLAR INTI à une fête organisée conjointement par l’organisation du Trophée « Rose des Andes » (Rallye qui traverse l’Argentine) ; l’association « Enfants du Désert » et l’association d’ équinothérapie « Equinoterapia del Azul » hébergée par le Polo club de Salta.

L’organisation du Trophée « Rose des Andes » a fait un don comme l’année précédente ,grâce auquel des bâtiments ont pu être construits ainsi que le développement d’activités supplémentaires.

Nous remettons au cours de cette belle journée nos derniers doudous aux enfants handicapés qui bénéficient de cette thérapie par le cheval, qui présente l’avantage d’offrir des sollicitations sensorielles de toutes natures, permettant à la personne de déclencher un stimulus capable d’améliorer son développement psychomoteur

 

Voici le  lien vers une vidéo mise en ligne par l’association

Argentine

Pour nous ce fût une découverte et une grande joie de voir ces visages illuminés après la séance avec leurs chevaux ! 🙂

 

20150523_Equinoterapia (5)

 

 

 

 

 

Enfin il nous restait 6 doudous que nous avons naturellement donné à Isidora vivant à Humahuaca, rencontrée grâce à Solar Inti à Salta, et dont nous sommes devenus les parrains en finançant en parti le four solaire dont elle avait besoin.

Isidora ayant 17 petits enfants dont 6 en bas âge, c’est donc elle qui a reçu nos derniers pensionnaires.

Offrir ces peluches a été une grande joie pour toute la famille, nous avons fait de belles rencontres et nous avons eu en échange de bien beaux sourires 🙂

Nous sommes donc encore plus motivés pour trouver un financement qui nous permettra d’envoyer les doudous restants en France dans d’autres pays sur notre chemin (nous avons un contact avec FedEx, nous croisons les doigts pour que cela puisse fonctionner…).

Merci à tous ceux qui ont donné des Doudous et qui ont permis tous ces petits moments de joie…

13- ARGENTINE, le retour, cap plein Sud

Coup de Coeur ❤

La péninsule de Valdès fait partie des incontournables et nous confirmons, même hors période des Baleines, bien que toutes les personnes que nous avons croisés qui ont eu la chance de les voir nous ont dit que le spectacle était simplement époustouflant ! On prend note…

13-2

 

 

Coup de Gueule 😡
Le concept de Pollution sonore n’est pas encore arrivée dans ces pays, entre les chiens errants aboyant toute la nuit, les concepts-car type R12, R21 de 30 ans avec pôt d’origine, les radios à fond une bonne partie de la nuit, les courses de scooters équipés du pôt piqué à la R12 ci-avant, les nombreux camions sillonnant les routes… difficile de trouver un bivouac au calme…

De plus, les Argentins se couchent très tard, pas de calme relatif avant minuit voir 1h du matin.

 

Trajet depuis la dernière carte

Trace-Argentine-2

 

 

 

C’est bien :mrgreen:

Les villes sont quasi toutes construites le long d’un Rio, avec un bout de plage aménagé pour une baignade bienvenue après de longues heures de route. Comme par magie, passé la Latitude de Las Grutas, plus de moustiques !! Trop bien, alors que les températures restent franchement clémentes.

 

C’est moins bien, voir c’est dur 😳

La route est longue et monotone pour descendre dans le sud… Des étendues semie-desertiques sur des centaines de km entre 2 stations services. L’idée de la panne au milieu de nul part fait frissonner ! De plus, la seule route, parfoit bonne, est par endroit complètement déformée par le poids des nombreux camions, associé au vent violant quasi permanent, il faut rester très vigilant, ce qui n’est pas très reposant.

 

Santé o_O

RAS, TVB (Tout Va Bien, dormez tranquille les Mamies !!)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

Réflexion du jour 💡

Les camping-cars « locaux » ne sont vraiment pas nombreux et se ressemblent un peu tous, plutôt grands et taillés à la hache, on ne sait pas le niveau d’équipement intérieur car on a pas encore eu l’occasion d’en visiter 1, mais on pense qu’il y aurait sans doute un marché à prendre pour un bon aménageur type Isère Evasion vu le nombre de clients locaux intéressés par l’achat de notre petit MotorHome, avis aux investisseurs.
A coté de cela, on rencontre pas mal de Bus aménagés, certains type « Collector » semblant sortir tout droit d’un film ancien, d’autres, plus rares, récents, deux niveaux, belle peinture… qui font un peu rêver même si pour sur pas très agiles dans les petits chemins! Grosse concentration au Camping de Puerto Pyramidès sur la péninsule de Valdès ou on se sentait un peu petit…

13-6

 

 

 

Jour après Jour

Lire la suite

11- Organisation des Posts

Quelques rapides informations pour facilement trouver ce qui vous intéresse,

2 moyens croisés de tri / sélection des posts :

  1. Par catégorie (Région) / sous-Catégorie (Pays)
  2. Via les TAGS, que nous tacherons de limiter en nombre :
    Famille : récit du voyage sans sujet particulier, qui intéressera donc principalement nos proches, moins ceux qui ne nous connaissent pas
    Animaux : visite d’un parc Animalier
    Parc : visite d’un parc, réserve ou autre domaine autre que Animalier
    Enfants : le post des enfants rédigé avec notre aide bien entendu, pour les copains, l’école et les autres
    Divers : Tentative de réflexion sur 1 sujet donné…

N’hésitez pas à nous faire des remarques sur nos premiers posts afin que l’on puisse progresser, tant sur la forme que sur le fond, afin que vos futures lectures sur notre blog soient encore plus agréables et intéressantes.

Bonne Lecture!

8- Dernières News avant le départ

Quelques news avant le grand départ,

Tout d’abord une très bonnes année à Tous, qu’elle soit douce, illuminée par un bonheur permanent pour vous et vos proches et que de beaux projets prennent formes 🐱

Les sacs ne sont toujours pas bouclés, mais ça ne saurait tarder, puisque Sonia les refaits toutes les nuits ! La maison est louée, les enfants n’ont pas repris l’école, ils sont à fond 👿  On a donc commencé doucement l’école le matin, quelques semaines sans doute pour trouver  le bon rythme, la bonne formule et faire entrer dans le crâne de nos 2 petits que ce n’est pas optionnel et qu’il est préférable pour tous d’être un peu appliqué et concentré !

Physique en berne pour Olivier, sans doute le contre-coup de ce changement de rythme brutal, ce qui n’aide pas pour boucler les derniers préparatifs et pour rassurer les grand-parents… pour sûr un mauvais souvenir dès que nous serons partis !

Notre projet KissKissBankBank n’a pas vraiment eu de succès… 😳  Dommage, car nous avons presque récupéré 500 Doudous et avons envoyé le premier carton (~60 doudous) pour Buenos Aires ce jour ! Nous continuons donc à chercher 1 partenaire pour financer les expéditions, si  vous avez des idées 💡 !!!

Achat du camping car finalisé et carte grise faite malgré un gros coup de chaud à la préfecture qui ne voulait pas nous  délivrer la carte grise sans contrôle technique 😮  Finalement, après avoir fait les Calimeros dans le bureau de la responsable qui  nous a sermonnée, on est repartis avec le sésame… Merci Madame !

Enfin, un grand merci aux parents d’Olivier pour nous accueillir, nourrir, supporter et accepter l’envahissement par nos cartons…

Prochain post en Amérique du sud ! 😉