16- Buenos Chile

Coup de Cœur ❤

Concon pour sa belle plage dédié au surf et son ambiance très sympa.Conconc

 

Coup de Gueule 😡

On a déjà évoqué la distribution sans compter des sacs plastiques, qui se retrouvent bien entendu un peu de partout dans la nature. La sensibilité écologique, au minima du respect de la nature et des biens communs n’est malheureusement pas encore arrivée dans ces pays, le bord des routes, les plages pour la majorité, le moindre espace vide sont des dépotoirs, remplis de sacs, bouteilles, canettes et ordures en tout genre. A tel point, que lors d’une rapide discussion sur le port de Punta Choros avec un Chilien en Week-end qui connaissait la France, il s’est presque excusé de ce manque de prise de conscience et en était vraiment désolé… Il est vrai qu’avec le merveilleux potentielle de ces pays, si on y rajoutait un peu de propreté et de sens de l’accueil, le voyage serait du pure bonheur et le business du tourisme exploserait bien plus vite. Mind-it Amigos !!

C’est bien :mrgreen:

Depuis le début du voyage, nous mangeons de très bon fruits et légume et de délicieux Jugos naturales proposés de partout. Les bananes ont mûri sur l’arbre, tout comme les ananas qui viennent des pays proches (Équateur, Costa Rica…). On trouve également de gros melons ronds qui sont presque systématiquement savoureux et de très bonnes tomates. Aussi agréable que le régime patate, choux, navet, courge…de l’hiver en France, non ?

C’est moins bien, voir c’est dur 😳

L’école avec les enfants…. plus de détail dans la rubrique « Réflexion du jour » du prochain post…

 

Santé o_O

Tout baigne, même pas une petite douleur pour justifier le recours à la masseuse locale !

Réflexion du jour 💡

Vivre en Famille dans 8m2, Facile ?

J’ai une petite idée de la réponse… mais plutôt que de conclure hâtivement, implémentons une approche plus cartésienne.

Avant le départ, entre le boulot, les activités et autres, nous passions maximum 4 h/jour tous ensembles hors période de sommeil (car on ne parvient pas encore à s’engueuler quand on dort, mais on y travail!) et peut être 8h/jour le week-end, ce qui nous donne une moyenne hebdomadaire de ~36h.

Aujourd’hui, cette moyenne passe à ~84h, soit 2.4 fois plus.

La fréquence des arcs électriques entre 2 personnes est à mon avis directement proportionnelle au temps passé ensemble et inversement proportionnelle à la surface dans laquelle ces personnes vivent.

Coté surface, le ratio est encore plus spectaculaire, puisque nous sommes passés de 170m2 très confortables à nos inconfortables 8m2 en étant large… soit un ratio de ~21.

Nous sommes une famille qui externalisons assez facilement les tensions de la vie courante, que ce soit entre Sonia et moi, ou entre les enfants et nous. Pour ce qui est de notre couple, disons que nous tenions sans problème une moyenne d’une bonne brassée tous les 15 jours… En appliquant les facteurs ci-avant x2.4 & x21, ça donnes une moyenne hebdomadaire de 25, soit 3.5 / jour !!…

Je ne ferais pas le même calcul avec les enfants, préférant la politique de l’autruche…

Je rassure nos lecteurs, le résultat de cette approche amplifie largement la réalité, mais met somme toute bien en exergue la difficulté du challenge et l’attention toute particulière qu’il nous faut accorder à ce risque !

Ceci dit, il existe des solutions, la meilleure me semble-t-il serait un convoi qui suivrait de loin avec un harem personnel de 5 ou 6 nymphes aux talents complémentaires afin d’en changer tous les quelques jours… je sais, ça risque de ne pas plaire aux plus féministes de nos lectrices… Sinon, un bon stock de TEMESTA pour une prise journalière ferait l’affaire:-o

Jour après Jour

[07 & 08 Mars 2015] La grande île de CHILOE

Connue pour ses églises (en effet, celle de CASTRO entièrement doublée en bois à l’intérieur vaut le coup d’œil), ses maisons sur pilotis multicolores PALAFITOS (sympa, mais mal mise en valeur et dans un environnement pas toujours très propre) et son plats typique le CURANTO, mélange de viande de porc, de poulet et de fruit de mer, le tout cuit ensemble (nous y avons goûté sans être convaincu à la cocinéria de de DALCAHUE).

Un petit mot sur ces Cocinerias que l’on trouve par endroit, ces une grandes halles avec de nombreux petits stands ou les cuisinières locales viennent chaque jour préparer à manger, cuisine familiale, produit frais, ambiance garantie ! De nombreux locaux viennent y déjeuner, les prix sont raisonnables. Formules vraiment sympa qu’il serait super de pouvoir implémenter chez nous mais sans doute bien difficile face aux contraintes d’hygiène trop drastique que nous nous sommes imposés…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Pour rejoindre le continent, 30mn de bac que l’on pensait insignifiante mais qui ont été un défilé impensable de Lobos jouant autour du bateau et de pelican volant en patrouille à ras de l’eau ou juste au-dessus de nos têtes ; pour peu, nous partions pour un aller-retour supplémentaire !

 

[09 & 10 Mars 2015] Route au nord, vers le parc de Villarica, RAS

[09 & 10 Mars 2015] Les Thermes autour de Conaripe

Nuit tranquille à Conaripe au bord du lac désert à l’eau vraiment très bonne, on se paye même le luxe d’une baignade tout nu !

Conaripe

Le périmètre du volcan qui vient de se réveiller étant fermé, snif…, on serait bien allé voir ça de plus près… Cap plein Est pour 40km de Ripio jusqu’à des termes voisines de la frontière Argentine. L’environnement est très sympa, puisqu’on peut se baigner dans la rivière ou la source d’eau chaude diffuse doucement ses calories bienfaisantes… Nuit un peu agitée suite à l’arrivée à minuit d’une famille de 8 personnes, entassées dans un 4×4 bondé jusqu’au toit, qui débute le barbecue pour commencer la soirée avec quelques enfants encore en couche qui veillent comme les grands, à priori ils se sont relayer pour dormir quelques heures dans le 4×4… ils sont fous ces locaux !!

Pêche au Saumon

Le lendemain, séance pêche dans le rio du coin qui abrite des saumons énormes, ils sautent à quelques encablures de nos cannes pour nous narguer mais pour le plus grand bonheur de nos pupilles émerveillées face à ce spectacle que l’on avait alors vu que dans des documentaires animaliers. Un pêcheur aguerri aurait sans doute fait mouche mais pour notre part, nous rentrons bredouille mais bien content du spectacle !

 

[12 au 13 Mars 2015] De la route, de la route, histoire de remonter le temps jusqu’à Valparaiso,

[14 & 15 Mars Janvier 2015] Valparaiso

Visite de la Capitale du graf et de l’art de rue. Nous ne sommes pas très grande ville mais sur ce coup là, franchement, on a bien apprécié la ballade… les fresques murales disséminées de partout en ville sont souvent très sympa et la ville perchée sur des pentes abruptes a une saveur agréable. Bivouac super calme derrière l’église St. Paul en plein centre, avis aux campers de passage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sommes arrivé à temps puisqu’un énorme incendie à l’entrée de la ville s’est déclenché le jour de notre arrivée, chose à priori récurrente ici, du aux nombreuses ordures jetées dans les ravines entre les différents cartiers pauvres des hauts, qui de temps à autre prennent feux et embrasent les quartiers voisins et les forets en bordures…

 

[16 Mars 2015] Surf à Concon

Juste au nord de Valparaiso se trouve le coin balnéaire Vina del mar suivi un peu plus loin du petit village de Concon (et oui les enfants !! mais il est interdit de le répéter…) avec sa belle plage idéale pour apprendre le surf et ses dérivés (stand-up padle, body-board, cayak…). Le monde dans l’eau est impressionnant malgré une eau un peu fraîche, courant de Humboldt oblige. Non spécialiste mais aimant ramer et boire des tasses salées, nous décidons de s’y essayer. Lily motivée choisi un cours de surf avec Alejandro, elle se débrouille comme une chef !

Eliot préfère le body-board aidé par Papa, mais le froid le contraint trop vite à rejoindre la plage, du coup le papa s’essaie aussi au surf histoire de ramer, tomber, ramer, tomber… et réussir à se lever l’espace de quelques secondes avant une nouvelle longue séance de galérien ! Si ça ce n’est pas du plaisir éphémère !!

La plage est vraiment sympa, l’arrêt pour ceux de passage y est donc recommandé.

 

[17 au 21 Mars 2015] La Serena

Petite pose technique chez JACK AVENTURE, un canadien installé là depuis pas mal d’années, qui loue et répare des camping-car. On en profite pour faire remplir notre bouteille de gaz Française et faire faire quelques petites réparations dans notre Casa Rodante qui souffre des pistes ondulées.

Faut pas être trop pressé, car le rythme de travail est pas très énergique… Les enfants sont contents car entourés de 4 chiens très gentils. On en profite pour se faire un petit grill sur le bord de la très belle plage gigantesque de la Serena, qui au dire de Jack, ressemble aux plages de St. Tropez en pleine saison.

 

[22 & 23 Mars 2015] Punta Choros

Situé juste au nord de la Serena, ce petit port du bout du monde propose des ballades en barcas jusqu’à l’Isla Damas et autour de sa voisine. La ballade, bien que pas donnée (10 000 pesos / pers) vaut le détour puisque l’on a la chance presque systématiquement d’être accompagné par les dauphins, d’approcher de tout prêts les éléphants de mers, de se noyer les yeux dans d’innombrables oiseaux (pélicans, fous de bassan, Cormorans…) et de jouer à cache-cache avec les loutres de mer.  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La petite ballade sur l’Isla Damas bien que sympathique n’est pas un must puisque les manchots de Humboldt sont en vadrouilles à cette saison et que le trop grand nombre de touristes sur l’île porte à priori préjudice à leur reproduction qui chute ces dernières années.  OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cerise sur le gâteau, nous donnons notre premier Doudou à un petit Lucian de 3 ans que nous avons pris en stop avec ses parents pour rejoindre ce petit bout du monde, et nous rencontrons une famille Française bien sympa avec 2 filles dans les âges de nos 2 moustiques → Barbecue festif en bord de plage fort sympa arrosé au Pisco et bon rouge local, Bonne route aux « Aller à sans aléa ».

Suite de notre périple Chilien dans le prochain post… Hasta Luego !

Un commentaire sur “16- Buenos Chile

  1. Une petite soirée sympathique sur votre blog pour rattraper le retard. Je prends des notes !
    Sylvain vous a rejoint dans le clan des quarantenaires ; nous terminons donc un week end de Pâques plutôt festif… mais c’est prévu de les arroser à nouveau avec les copains de la Réunion en octobre donc on fêtera ça ensemble !
    Grosses bises !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s